lundi , 11 décembre 2017
Accueil / Actualités / Ouverture de la 4éme édition de Mauritanides sous le haut patronage du Président de la République

Ouverture de la 4éme édition de Mauritanides sous le haut patronage du Président de la République

mauritanide Le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a ouvert, mardi à Nouakchott, les activités de la 4eme édition de la conférence et exposition sur les secteurs minier et pétrolier en Mauritanie, organisée sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

La manifestation qui dure trois jours est organisée par le ministère du pétrole, de l’énergie et des mines sous le thème de: « Mauritanie: un sous sol riche et inexploré », avec la participation de plusieurs grandes sociétés internationales spécialisées dans le domaine de l’exploration minière et l’exploitation des mines.

Les activités de la conférence, organisée tous les deux ans pour faire le point sur la croissance du secteur pétrolier et minier, comprennent la présentation d’un certain nombre d’exposés relatifs au domaine de la transparence en matière des industries extractives et au climat d’investissement dans le secteur pétrolier et minier en Mauritanie.

Les exposés portent aussi sur le financement des projets pétroliers et miniers dans le pays, les perspectives de développement des secteurs pétrolier et minier en Mauritanie, la diversité du secteur minier et les opportunités d’investissement.

En marge de l’exposition, sera organisée une exposition des principales industries minières et pétrolières à laquelle prennent part des dizaines de sociétés nationales et étrangères. Cette exposition a pour but de faire connaître l’expertise et l’expérience des sociétés participantes dans le domaine de l’industrie pétrolière et minière.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le Premier ministre, M. Yahya Ould Hademine a réitéré la volonté du gouvernement de poursuivre la politique de libéralisme économique rationnelle visant à attirer l’investissement étranger direct et à permettre au secteur privé de jouer son rôle en tant que moteur essentiel de la croissance économique contribuant à l’impulsion de l’économie nationale et à la diversification de sa base dans le but de réaliser les aspirations légitimes de notre peuple à davantage de croissance, de prospérité et de développement.

Le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, M. Mohamed Salem Ould Béchir a affirmé que le secteur des mines et du pétrole a contribué, au cours des dernières années, à relever de façon concrète le niveau de notre Produit Intérieur Brut (PIB); créer de nouvelles opportunités d’emplois à appuyer nos capacités professionnelles dans la maîtrise des techniques et de la technologie industrielle et à former un tissu industriel diversifié et intégré.

Il a ajouté, dans un mot pour la circonstance, que le gouvernement, dans le cadre d’une vision globale, a entrepris des efforts gigantesques pour attirer les investisseurs à travers la révision complète du cadre juridique pour le rendre plus concurrentiel; renforcé les infrastructures de base pour garantir une couverture géologique précise; assuré la promotion de zones au potentiel minier et pétrolier important et mis en place un système de données géographique et environnemental qui répond aux critères de qualité reconnus au plan mondial.

Il a souligné que la Mauritanie a pu, au cours des deux dernières années, préserver un niveau acceptable d’investisseurs grâce à ses potentialités minières importantes qui restent encore pour la plupart inexplorées grâce à son cadre législatif incitateur et concurrentiel dans la sous région et ce, en dépit des difficultés dont souffre encore le secteur de la prospection et de l’exploitation minières au niveau régional et international.

Le ministre a passé en revue certains acquis réalisés et opportunités prometteuses dans le domaine où 59 opérateurs miniers exercent leurs activités dans le cadre de 15 permis d’exploitation, 100 permis de recherche et 100 permis d’exploitation de carrière.

L’Etat a également très vite organisé l’activité d’orpaillage que le pays a connue en accordant plus de 6000 permis de prospection et de collecte de minéraux.

De même, la production se poursuit dans le secteur du pétrole dans le champ Chinguitty en dépit de la baisse sensible du cours du pétrole au niveau mondial. Sa production a atteint en 2015 plus de 1,8 millions de barils avec des revenus directs pour le trésor public se chiffrant à 12 millions de dollars.

Pour sa part, l’administrateur directeur général de la SNIM, M. Mohamed Salem Ould Béchir a précisé que la conférence Mauritanides 2016 se tient cette année dans une conjoncture particulière marquée par la baisse considérable des prix des matières premières, ce qui a contraint les acteurs du secteur à réviser leurs programmes de développement et à adopter de nouveaux plans choc pour contracter leurs coûts, relevant à cet égard que la SNIM, soucieuse d’assurer sa pérennité a poursuivi la recherche pour découvrir de nouveaux minérais tout en axant ses efforts sur l’amélioration de sa compétitivité, l’augmentation de sa productivité et le lancement de projets structurants.

Il a ajouté que la SNIM a mobilisé au cours des dernières années, des investissements considérables pour augmenter ses capacités, moderniser une partie de ses outils de production à travers la réalisation de projets importants dont le projet Guelb 2, celui du nouveau port ainsi que l’acquisition de nouveaux équipements miniers nécessaires pour l’exploitation des gisements pour faire face aux problèmes posés et la modernisation ainsi que la maintenance de la voie ferrée et son adaptation aux trains les plus lourds.

Le patron de la SNIM a enfin noté que ces investissements seront renforcés à l’avenir par le projet de dragage du port qui va réduire les coûts de chargement du minerai en accueillant des bateaux minéraliers de plus gros tonnage et le projet de modernisation de l’usine Guelb 1 pour sécuriser l’exploitation de cette installation importante et améliorer ses coûts de production.

En ce qui le concerne, M. Michel Sylvestre, Président directeur général de la société Taziast Mauritanie Limited a dit que l’exposition Mauritanides représente une grande opportunité pour mieux connaître les potentialités importantes que recèle la Mauritanie et les avantages qu’elle offre aux investisseurs déclarant que la nouvelle édition de cette année de Mauritanides a attiré près de 300 participants représentant quelque 20 pays.

Il a noté par ailleurs la force du partenariat économique entre la société et la Mauritanie relevant que l’augmentation prévue de la production du gisement d’or de Taziast permettra de faire baisser les coûts de façon substantielle faisant de Tasiast un gisement apte à assurer sa pérennité et donc durable à long terme.

A son tour, M. Andrew G. Inglis, directeur exécutif de la société Kosmos Energy en Mauritanie a loué les efforts importants entrepris par la Mauritanie pour améliorer le climat des affaires et de l’investissement dans le domaine minier à travers l’élaboration d’un code minier qui offre de meilleures opportunités et encourage la prospection.

Il a loué le partenariat réussi entre la société Kosmos Energy et la Mauritanie depuis dix ans et qui a permis de contribuer à dynamiser l’économie mauritanienne, appuyer les projets d’enseignement et de santé, appréciant à cet égard les principes de la transparence dans les industries extractives adoptés par la Mauritanie avec y compris l’importance accordée au développement et à la promotion du secteur minier et pétrolier.

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement; des membres du corps diplomatique; du wali de Nouakchott Ouest; de la présidente de la communauté urbaine de Nouakchott; du hakem et du maire de Tevragh Zeina et d’un grand nombre de personnalités concernées par le secteur des mines et du pétrole.

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG