lundi , 11 décembre 2017
Accueil / Tribunes / Bouamatou prêt à mettre la Mauritanie à feu et à sang

Bouamatou prêt à mettre la Mauritanie à feu et à sang

L’homme d’affaires Mohamed Bouamatou, recherché par la justice mauritanienne, ne semble épargner aucun effort pour mettre le pays à feu et à sang. De nouveaux complots sont, tous les jours, dévoilés.

Bouamatou en compagnie de Jesse Jackson/Rainbow Push

Après la corruption des sénateurs, le financement d’une presse calomnieuse, les rappeurs et poètes engagés dans une insolence sans pairs, l’homme « d’affaires » s’investit désormais dans les relations avec les organisations ennemies au peuple mauritanien et son unité.

L’affaire la plus récente en date, est celle de Rainbow Push du pasteur Jesse Jackson, dont une délégation a été refoulée de l’aéroport Oumtounsy de Nouakchott où elle se rendait pour une mission malsaine, en collaboration avec des commerçants qui se font audacieusement appelés « militants » de droits l’homme.

Les militants des causes financières, qui œuvrent sans relâche pour semer la division dans le pays et qui n’arrivent plus à convaincre leurs bailleurs de fonds, ont visiblement trouvé un nouveau sponsor en la personne de Mohamed Bouamatou.

Mieux (ou pire) ce dernier offre des fonds et joue un rôle de proxénète dans les relations avec des organismes experts dans le faux militantisme à l’instar de Rainbow Push. Inutile de rappeler le scandale financier de Jesse Jackson Jr, le détournement de fonds et la Rolex au 40.000 dollars.

Une affaire qui illustre les vrais objectifs de nos militants et de leurs partenaires dans « l’entrepreneuriat des droits de l’homme ».

Bouamatou qui détient des actions dans de nombreux médias sans aucune crédibilité parait en avoir aussi dans les ONG-entreprises et dans toute initiative ou mouvement qui vise à déstabiliser la Mauritanie. Les enregistrements de l’ex-sénateur Ghadda relatifs aux manifestations des taximen et ses concertations, ainsi que son engagement pour les exploiter à l’encontre de la quiétude d’un peuple paisible, résument les desseins malsains de son patron.

La question qui s’impose: Pourquoi? Pourquoi tant de peines et d’efforts, d’énergie et de millions d’euros beaucoup plus supérieur au montant du redressement fiscal de la BSA en 2013 ?

À suivre…

Deddah Fadel / MauriSahel

Timber by EMSIEN 3 Ltd BG